Les associations les plus subventionnées par l'État : le top 20

subventions-associations-argent-public subventions-associations-argent-public © Fotolia

Crise sanitaire et économique : le gouvernement s'est engagé à verser toutes les subventions publiques (l'argent du contribuable) qu'il avait promises aux associations, même les financements liés à des projets qui ne pourront avoir lieu du fait du confinement. 

C'est ce qu'a annoncé le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal, le mardi 21 avril 2020.

Voilà rassurée la cohorte des associations ultra-subventionnées.

L’État – via les différents ministères – a versé aux associations, au cours de l’année 2018, un montant total de 7,2 milliards d’euros, dont 6,1 milliards de subventions directes. (dernières données publiées en annexe de la loi de finances pour 2020). Ce montant ne tient pas compte des subventions des collectivités locales aux associations, bien entendu.

Entre 2016 et 2018, le montant des aides de l'État aux associations a augmenté de 2,51 milliards d’euros… 

Les 3/4 des subventions de l’État aux associations sont inférieures à 20 000 euros. L'État n’a pas à s’occuper de montant aussi faibles, ces demandes doivent être exclusivement réservées au niveau local, plus à même de constater le sérieux de l’association demanderesse. 

Les associations ne doivent pas vivre uniquement d’argent public, elles doivent compter sur leurs ressources propres dans la mesure où elles répondent à un besoin réel.

 ***

subventions etat associations 2018 plf 2020Voici le top 20 des associations les plus subventionnées par l'État. 

Parmi les grands gagnants, on trouve les syndicats, le parti La République En Marche du président Emmanuel Macron ou encore l'association de loisirs des fonctionnaires du ministère des Finances. Le tout financé avec votre argent.

1. Fongecfa Transport : 79 117 276 euros

Subvention d'équilibre du régime de CFA des routiers. Le congé de fin d'activité (CFA) est un dispositif qui permet aux routiers de partir en retraite anticipée.


2. Fondation Nationale Sciences Politiques : 69 242 924 euros

 Cette fondation assure la gestion de l'Institut d'études politiques de Paris. Une subvention versée "pour charge de service public".


3. Association Aurore : 65 483 122 euros

L’association Aurore vient en aide à des familles en difficulté et propose de l’hébergement social.


4. Institut Pasteur : 61 979 055 euros


5. Association Nationale de la Recherche et de la Technologie - ANRT : 48 104 704 euros

L’ANRT rassemble les acteurs publics et privés de la recherche et développement (R&D) en France.

 
6. Emmaüs Solidarité : 46 024 276 euros


7. Formiris : 35 608 626 euros

La Fédération Formiris est chargée de la politique de formation des enseignants de l'enseignement privé sous contrat avec l'Etat.

8. Caisse des réglements pécuniaires : 33 542 650 euros

La caisse autonome des règlements pécuniaires des avocats, ou CARPA, est un organisme intra-professionnel de sécurisation des opérations de maniements de fonds réalisées par les avocats pour le compte de leurs clients. Subvention versée au titre de l' "aide juridictionnelle qui transite par une association".


9. Association de Gestion Du Fonds Paritaire National : 32 600 000 euros

L’Association de Gestion du Fonds Paritaire National a été créée en 2015. Elle gère le « Fonds pour le financement du dialogue social » qui organise la collecte et la répartition des financements destinés aux organisations syndicales et patronales, selon la loi du 5 mars 2014.

Le fonds est financé par des subventions directes de l’État et via une taxe syndicale obligatoire prélevée depuis le 1er janvier 2015 sur les entreprises et correspondant à 0,016 % de leur masse salariale brute.

Le fonds est dirigé par les 5 syndicats de salariés (CFDT, CGT, CFTC, CFE-CGC, FO) et les 3 syndicats patronaux (UPA, CGPME, MEDEF) dits représentatifs, auxquels s’adjoint un commissaire du gouvernement.

Au final, ce fonds rapporte plus de 100 millions d’euros par an (126,8 millions en 2018) aux 8 centrales…


10. Croix Rouge Francaise : 28 198 666 euros


11. Groupe Sos Solidarités : 26 528 394 euros

Subvention versée au titre de l'hébergement d'urgence.


12. La Ligue de l'enseignement : 25 260 000 euros

Cette confédération regroupe 30 000 associations françaises d’éducation « populaire et laïque ». Pourtant, son siège social n’est pas situé dans une banlieue populaire mais dans une rue élégante du 7e arrondissement de Paris.


13. Education et Plein Air Finances : 24 295 086 euros

L’association de loisirs des agents du ministères de l’Économie et des Finances. Elle propose des prestations de vacances et de loisirs pour tous les agents et retraités et accueille les enfants mineurs des agents dans des centres de vacances. EPAF emploie 235 salariés dont 38 fonctionnaires mis à disposition.


14. Association des Cités du Secours Catholique : 23 332 810 euros

Subvention versée au titre de l'hébergement d'urgence.


15. La Republique En Marche : 22 515 062 euros

Subvention versée au titre du financement public de la vie politique. Le parti le plus subventionné en 2018 était La République en marche devant Les Républicains (12,9 millions d'euros) et le Parti socialiste (6,4).


16. Coallia : 21 508 878 euros

Anciennement Association de formation des travailleurs africains et malgaches (Aftam), a été fondée en 1962 par Stéphane Hessel. Cette association propose principalement en Ile-de-France, habitat social adapté, hébergement social, accompagnement social, suivi médico-social (personnes âgées et adultes handicapés). Cette subvention a été versée au titre de l'hébergement d'urgence.


17. Agence Universitaire de la Francophonie : 19 200 000 euros

AUF est un réseau mondial d'établissements d'enseignement supérieur et de recherche partiellement ou entièrement francophones. Subvention versée pour "la réalisation de la programmation stratégique quadriennale de l'Agence Universitaire de la Francophonie".


18. Caisse Autonome des Réglements Pécuniaires des Avocats de l'Est Francilien : 18 487 368 euros

Subvention versée au titre de l' "aide juridictionnlle qui transite par une association".


19.Espace Social pour l'Education, la Réinsertion et la Réflexion : 18 035 009 euros

Association sise à Pontoise (95). Subvention versée au titre de l'Insertion sociale


20. Centre d'Action Sociale Protestant : 17 883 186 euros

Subvention versée au titre de l'hébergement d'urgence.

Source : " Effort financier de l’Etat en faveur des associations en 2018 " - document budgétaire annexé au projet de loi de finances pour 2020

 

Pour rappel, notre association Contribuables Associés ne touche pas un centime d'argent public. Nous sommes la preuve qu'il est possible de faire vivre une structure associative sans avoir recours à l'argent du contribuable. Notre seul soutien financier provient des dons des membres et sympathisants de notre association. Un gage de liberté et d'indépendance face à tous les pouvoirs - politiques, économiques, médiatiques - même en ces temps difficiles.

Lu 7702 fois Publié le mercredi, 22 avril 2020