Piste cyclable : la ville de Lyon déraille

Écrit par Alexis Constant
Les autoroutes cyclables: à Lyon la folie écologique @Patryk Kosmider/Shutterstock

Lyon. La municipalité écolo est en train de démolir une piste cyclable de dernière génération reliant la place Lyautey au cours Lafayette pour donner encore plus de place aux vélos.

Une voie de circulation pour les voitures, et un boulevard pour des cyclistes qu’il faut parfois chercher à la jumelle. 

Les travaux d’élargissement de la piste cyclable des quais Augagneur et Sarrail à Lyon, ont débuté en vue de l’arrivée de la Voie Lyonnaise 1. 

A partir du 5 février, le pont Lafayette sera aussi fermé à la circulation pour au moins 6 semaines, afin de donner à la piste cyclable une dimension, qui permettrait au peloton du Tour de France d’y circuler à l’aise !

La circulation des bus, piétons et cyclistes sera maintenue, mais pas celle de voitures que la majorité écolo de Grégory Doucet, maire EELV de la ville, voue aux gémonies. 

Et ce n’est pas fini : les travaux d’aménagement de la Voie Lyonnaise 1 s’étaleront jusqu’à l’été 2024 avec l’aménagement du carrefour Lafayette – Sarrail – Augagneur. 

Au total, ce chantier coûtera environ 2,8 millions d'euros TTC aux contribuables, l’État injectant 1,05 million d'euros dans le cadre du Fonds Vert 2023.

Du passé faisons table rase : voici un an, la chaussée avait déjà été éventrée après la rupture d’une canalisation. 

A la demande de l’équipe municipale, les travaux de réfection avaient provoqué la neutralisation d’une voie de circulation automobile sur deux et la livraison d’une piste cyclable dernier cri. 

Depuis, on recense des embouteillages non-stop sur cet axe qui permet de quitter la presqu’île lyonnaise.

Toujours plus : l’objectif est aujourd’hui d’élargir cette piste cyclable à 4 mètres pour la transformer en autoroute à vélos. A l’occasion, des dizaines de places de stationnement seront aussi supprimées. 

Ce n’est pas la première fois que la municipalité gaspille de l’argent public lors de travaux évoquant une sorte de palimpseste urbain. 

Piste cyclable : Levée de bouclier des élus et des habitants

Selon le site Lyon People, il y a 6 mois, la piste cyclable du Quai Claude Bernard a subi le même sort : à peine inaugurée, elle a été démolie pour permettre d’acheminer un réseau de stations électriques VNF (Voies Navigables de France).

La volonté de la mairie écolo d’imposer la petite reine dans l’agglomération lyonnaise ne suscite pas l’enthousiasme de tous les habitants de la Cité des soyeux. 

Il y a quelques mois, le projet d'aménagement de la Voie Lyonnaise 7 à Caluire-et-Cuire a suscité une levée de bouclier des élus et des habitants.

Plus de 14 000 signatures ont été recueillies contre ce chantier. La grogne était si forte que la Métropole de Lyon a fini par reporter l’aménagement d’une voie cyclable XXL à 2030.

Initialement, le projet de la VL7 prévoyait de construire un ruban de 34 kilomètres réservé aux vélos afin de relier Rillieux-la-Pape à Solaize.

Publié le mardi, 30 janvier 2024

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.