Frais de représentation des élus parisiens : opacité totale pour Anne Hidalgo

Écrit par Aliénor Barrière
Anne-Hidalgo-Salaire Anne-Hidalgo-Salaire WIkimedia Commons

Ce qu’il y a de bien avec l’argent public, c’est qu’il y a toujours des contribuables pour en donner, et rarement pour vérifier ce qui en est fait. C’est le cas des frais de représentation des élus à Paris, une dénomination assez subtile qui couvre aussi bien les repas au restaurant que la note du pressing, mais pas les dépenses de journaux ou les frais de taxi.


La loi oblige en contrepartie les élus à faire preuve de la plus grande transparence, contrairement à feu la réserve parlementaire, dont les dizaines de milliers d’euros de subventions étaient régulièrement accordés sur la base de dossiers incomplets.

Chaque maire d’arrondissement parisien reçoit 11 092 euros par an, et le moins qu’on puisse dire, c’est que son utilisation varie radicalement d’un maire à l’autre.

Par exemple, la maire LR du très chic VIIe arrondissement, Rachida Dati, n’utilise que 561 euros de son enveloppe.

Son adjointe explique au Parisien : « Elle paye ses vêtements, son coiffeur et ses notes de restaurant sur ses deniers personnels. Elle n’a jamais utilisé ses frais de représentation, même lorsqu’elle était ministre de la Justice ou députée européenne. Rachida Dati n'a jamais vécu de la politique ».

Un discours très inspirant, qui ne convainc visiblement pas Anne Hidalgo, déjà rémunérée 6 500 euros en tant que maire, auxquels s’ajoutent 1 000 euros pour son mandat de vice-présidente de la métropole du Grand Paris : malgré les confinements successifs, la candidate socialiste à la présidentielle a déboursé près de 17 000 euros en frais de représentation, et ce sans la moindre transparence.

Plusieurs fois rappelée à l’ordre par la justice, elle a porté l’affaire devant le Conseil d’Etat pour gagner du temps, au grand dam des associations de défense des Parisiens.

Il y a cependant fort peu de chance que ses malheureux 2% lui apportent l’immunité présidentielle…

Lu 555 fois Publié le mardi, 29 mars 2022

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.