Route solaire de Ségolène Royal dans l'Orne : un gaspillage à 5 millions d'euros

Écrit par Fabrice Durtal

Inauguré en 2016 par Ségolène Royal, alors ministre de l'Environnement, un tronçon de route «solaire» va être démantelé en laissant une facture d’au moins 5 millions d’euros aux contribuables.

Conçu dans un esprit germanopratin, c’est-à-dire à dire par des fonctionnaires qui parlent de la campagne sans jamais y mettre les pieds, le premier tronçon de route solaire installé à Tourouvre-au-Perche (Orne) sur la Nationale 12 devait préfigurer l’avenir des routes françaises.

Il a surtout démontré que les tests de laboratoire ne reproduisent pas des conditions réelles d’utilisation.

Longue de 1km, cette installation pilote consistait à coller près de 3 000 m2 de panneaux voltaïques sur le bitume de la chaussée pour le transformer en centrale solaire.

Objectif : atteindre une production de 790kWh par jour, de quoi alimenter, sur le papier en tout cas, une agglomération de 5 000 habitants.

Cet objectif est resté virtuel.

Selon les calculs du magazine local Le Perche, la route solaire aurait finalement délivré de l’ordre de 61 KWh par an. De quoi alimenter… 3 logements !

Sitôt posées, sitôt détériorées.

Lorsque celle qui allait devenir ambassadrice des pôles a inauguré ce petit tronçon, Ségolène Royal affirmait qu’il symbolisait « l’avenir » de la transition écologique. Ce fut plutôt son fiasco.

Les dalles solaires ont rapidement été occultées par les feuilles mortes et laminées par la circulation.

Route solaire de Ségolène Royal dans l'Orne : un coût incertain

Car les fonctionnaires du ministère de l’Environnement, logés dans un charmant hôtel particulier du 7e arrondissement de Paris, avaient oublié que les paysans ne circulent pas en voitures électriques, mais sur des tracteurs.

Le passage de ces engins agricoles et celui des voitures (1 000 par jour) ont eu raison des panneaux solaires, la pluie ajoutant un autre facteur de perturbation puisque, lors des gros orages, il arrivait que la route « disjoncte » !

L’État s’est finalement décidé à démolir ce tronçon développé par Colas et sa filiale Wattway après avoir fait montre d’une forte obstination, par exemple, avec la pose de nouveaux panneaux photovoltaïques censés mieux résister à la circulation.

Au fil du temps, 10 versions de dalles différentes auraient été testées !

Le montant exact de la facture que laisse ce tronçon est aussi flou que les prévisions météorologiques : aux 5 millions du projet initial se sont ajoutés le coût incessant des réparations et la pose des nouveaux panneaux.

Le Perche indique également que le Département aurait empoché une redevance allant de 10 000 à 96 000 euros par an.

Seul point positif de cette démolition : le retour au calme. Depuis des années, les riverains de la Nationale 12 se plaignaient du bruit de roulement excessif produit par le revêtement solaire.

Un vacarme si fort que la vitesse de circulation avait été réduite à 70 km/h pour tenter de le tamiser !

Publié le mardi, 02 avril 2024

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Willy FURTER samedi, 13 avril 2024 Posté par Willy FURTER

    Bonjour.
    A bientôt 80 ans, je désire transmettre les résultats de 25 ans d'expériences dans la construction d'habitats écologiques, indestructibles, climatisés gratuitement, en utilisant seulement le soleil, la pluie, la reflexion thermique et la domotique, accessibles à tous, quel que soit le niveau de vie.
    Plusieurs brevets sont prêts à être déposés, permettant la fabrication industrielle de ce type d'habitats.
    facebook.com/willyfurter

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Paci dimanche, 07 avril 2024 Posté par Paci

    L'idée était bonne mais l'étude et la conception aussi nulle que ses créateurs

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire JEROME jeudi, 04 avril 2024 Posté par JEROME

    C'est affligeant.... révoltant... mais quelle incompétence !!!! si les salaires de tout ces incapables étaient commissionnés aux résultats et bien ils auraient pas lourd.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire doubi@wanadoo.fr mercredi, 03 avril 2024 Posté par doubi@wanadoo.fr

    incroyable betise des bobos parigots !

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.