Le Figaro Magazine : Contribuables Associés à la UNE

Écrit par Contribuables Associés
Livre noir des gaspillages 2022 Contribuables Associés

Contribuables Associés fait la UNE du nouveau numéro du Figaro Magazine. L’hebdomadaire consacre un grand dossier à la folie dépensière de l'État et des collectivités locales. Dans ce numéro, Le Figaro Magazine dresse un hit-parade de la gabegie en partenariat avec Contribuables Associés et notre «Livre noir des gaspillages 2022» (toujours disponible).

 

«L'association Contribuables Associés nous prouve, chiffres et exemples à l'appui, que nous ne sommes pas sortis de la folie dépensière.»
Le Figaro Magazine, 2 décembre 2022


Le journaliste Charles Jaigu y salue le combat de notre association qu’il qualifie d’«œuvre de salubrité publique». 

" Où sont les Turgot d'aujourd'hui ? Certainement pas au sommet de l'État. Emmanuel Macron n'est plus rapporteur de la commission Attali, il est président de la République, et encore plus dépensier que tous ses prédécesseurs. Aujourd'hui, l'esprit de Turgot s'est déplacé dans la partie très minoritaire de la société française qui a compris que la dette était un sujet vital. On le trouve par exemple chez les 350.000 membres et 34.000 donateurs de l'association des Contribuables associés, dont on se demande s'ils ne forment pas les troupes de réserve du parti politique dont la France a besoin. Les esprits ­chagrins diront que ces combats contre la bureaucratie, les impôts, le train de vie de l'État fleurent bon le pou­jadisme. Eh bien, vive le poujadisme ! Dans le discret ­Livre noir des gaspillages, publié il y a quelques mois par l'association, on trouve une synthèse affûtée des ­rapports de la Cour des comptes et des chambres régionales des comptes, augmentée des témoignages de contribuables pointilleux. C'est une œuvre de salubrité publique. Jean-Baptiste Leon, qui est directeur des publications, nous rappelle pour commencer une promesse non tenue par Emmanuel Macron : supprimer 120.000 postes de fonctionnaires, dont 50.000 dans la fonction publique d'État. « Cinq ans plus tard, pour la seule année 2020, la fonction publique a grossi de 33.700 agents, selon l'Insee. Et que font les fonctionnaires quand ils croissent dans la mare de l'argent public ? Ils engendrent des normes et mènent des contrôles, bref ils suradministrent», écrit-il. Des exemples ? Il suffit de se baisser pour en attraper à pleines mains."

Lire la suite dans Le Figaro Magazine du 2 décembre 2022

Vous voulez savoir ce que l’on fait de l’argent public, votre argent ? Lisez Le « Livre noir des gaspillages 2022 » !

Vous pouvez vous le procurer au tarif spécial de 10 € frais de port inclus (au lieu de 17,90 €) en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous ci-dessous.

 LNG22 Vente

«Les chasseurs de gabegie servent l'intérêt général. Leur inventaire des gâchis d'argent public ressemble à un musée du facteur Cheval, où toutes les vilenies de l'État obèse se retrouvent alignées les unes à côté des autres, avec leurs ridicules et leurs suffisances.»
Le Figaro Magazine, 2 décembre 2022

Publié le lundi, 05 décembre 2022

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.