"A peine né et déjà 43 000 euros de dette sur le dos ! Vous trouvez ça normal ?"

Écrit par Jean-Baptiste Leon
dette publique dette publique © Contribuables Associés

Dette publique. Publicité de Contribuables Associés en 4e de couverture de L'Express, numéro du 13 juillet 2022. Cette publicité a pour objectif de sensibiliser les Français et les décideurs à nos combats pour une saine gestion des finances publiques.

 

Depuis 1975, pas un seul budget n’a été voté en équilibre par le Parlement français.

Depuis près de 50 ans, la France accumule, année après année, les déficits.

Aujourd’hui, la dette publique officielle (sans compter la dette « hors bilan » qui tient compte notamment des paiements futurs des retraites des agents publics) atteint 2 901,8 milliards d’euros.

Ce qui représente une dette publique à rembourser de 43 000 euros par habitant !

Aujourd’hui, tout nouveau-né démarre donc dans la vie avec 43 000 euros d’endettement public !

Au début du 1er quinquennat d'Emmanuel Macron, la dette s'élevait à 32 000 euros par habitant en 2017. Sur les 600 milliards de dette accumulés en cinq ans, seule la moitié est imputable à la crise Covid.

Malgré des impôts et des taxes maintenus à des taux exorbitants, l’État dépense plus qu’il ne prélève sur les contribuables, renvoyant sur le dos des générations futures le règlement des dépenses du moment.

Contribuables Associés réclame l’abandon de cette politique égoïste et dévastatrice que les dirigeants politiques de tout bord poursuivent depuis des décennies.

Elle consiste à accumuler les déficits, à dépouiller chaque citoyen français, sans jamais sauver l’État de la banqueroute.

L’État vit nettement au-dessus de nos moyens, il doit couper dans ses dépenses, traquer les gaspillages et réduire son train de vie.

Le Parlement doit exiger l’équilibre budgétaire et le Gouvernement doit lancer, sans délai, une campagne de désendettement. Sinon, la France court à la catastrophe.

dette publique pub bebe

inscription nlcta

Lu 1443 fois Publié le mercredi, 13 juillet 2022

12 Commentaires

  • Lien vers le commentaire MAILHETARD dimanche, 24 juillet 2022 Posté par MAILHETARD

    Solidaire des propos de Lucide. Depuis tant d'année que l'association "CONTRIBUABLES ASSOCIES" tambourine pour apporter des solutions pour une saine gestion des deniers publics, pour arriver à ce résultat. LAMENTABLE !
    Cela explique que c'est très difficile de se faire entendre des responsables de la République, élus par les Citoyens. Beaucoup d'élus manquent de courrage dans l'application de leur mandat confié par les citoyens.
    ALORS espérons qu'il va y avoir un sursaut demain ...... car autrement, comme le dit Lucide "un cauchemar" !!

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire lucide dimanche, 17 juillet 2022 Posté par lucide

    Si cette dette et dépenses publiques étaient efficaces, on serait les premiers d'europe en niveaux de services et avec des excédents. Mais le pire est qu'avec ces records de dépenses et d’impôts et charges, on a les pires résultats : effondrement catastrophique des niveaux scolaires, délinquance galopante, insécurité non traitée, système de santé à vau l'eau, et avec des déficits partout : caisses sociales, budget national (100 milliards), commerce extérieur (idem). Et malgré des budgets très importants, cet argent s'évapore dans toutes les strates inutiles trés couteuses (mille feuilles, 620 000 élus, 1600 commissions théodules, des centaines d'agences nationales...) et il n'y a plus d'argent pour la première ligne : toubibs, infirmières, enseignants, policiers..). Les dirigeants politiques et administratifs ne font pas du tout leur travail de manager et et de gestion, c'est un monde en roue libre qui ne sait que dépenser, taxer,, imposer, jamais réorganiser, rationaliser pour de meilleurs services et moins couteux. C'est donc des dépenses et une dette qui sont le cancer de notre pays, une destruction profonde par une anti-gestion suicidaire et coupable, mais ces responsables ne sont responsables de rien. On les paye jute pour être présents, aucune obligation d'action, aucuns objectifs, aucune obligation de résultats. Situation totalement inouïe et incroyable,, un cauchemar.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.