Budget : retour au réel pour Bruno Le Maire

Écrit par Fabrice Durtal
Bruno Le Maire - Budget © Obatala-photography / Shutterstock

L'INSEE vient de confirmer ce que Bruno Le Maire n'avouait qu'à demi-mot : le déficit public en 2023 est bien plus élevé que prévu. Il atteint les 5,5 % du PIB, pour un total de 154 milliards d'euros. Pas de quoi cependant affoler notre ministre de l'Économie qui évite de modifier son pronostic 2024 (- 4,4%) pour échapper à la sanction immédiate des agences de notation.

Les derniers chiffres communiqués par l’INSEE attestent d’une panne de croissance. En 2023, celle-ci a notamment occasionné une perte de recettes fiscales. Elle a porté le déficit à 5,5 % du PIB, loin des 4,9% initialement prévus, pour un total de 154 milliards d’euros.

Mêmes causes, mêmes effets : 2024 ne s’annonce pas mieux.

Lors de la présentation du projet de loi de finances, le gouvernement tablait sur une croissance de 1,4% et sur des recettes fiscales de 350 milliards d’euros, soit 17 milliards d’euros supplémentaires sur un an.

Depuis, Bruno Le Maire a révisé son hypothèse de croissance de 1,4, à 1%, ce qui aura un effet mécanique sur les recettes fiscales. Au 31 janvier 2024, ces levées d’impôts plafonnaient à 20 milliards d’euros contre 22,3 milliards à la fin janvier 2023 (- 2,3 milliards d’euros).

L’avenir n’incite pas à l’optimisme.

La dégradation de la situation financière française est suivie de près par les agences de notation financières.

Comme des maquignons financiers, elles évaluent la capacité d'un État à rembourser sa dette. Si celle-ci périclite, la note baisse et le pays concerné doit verser des intérêts plus élevés pour que les investisseurs acceptent de lui prêter de l’argent.

Les prochaines décisions des agences de notation sont attendues au printemps : le 26 avril pour Fitch et Moody’s et le 31 mai pour Standard & Poor’s.

Leur verdict est guetté avec appréhension par Bercy alors que la France se prépare à emprunter au moins 285 milliards d’euros cette année pour financer les dépenses de l'État et rembourser une fraction de la dette.

« Quand on gagne moins, on dépense moins », affirme Bruno Le Maire

Pour redresser la barre, Bercy pourrait réduire le nombre de fonctionnaires, sabrer dans la dépense publique et les prélèvements afin de redonner de l’oxygène aux ménages et aux chefs d’entreprise asphyxiés par le niveau de prélèvement confiscatoire.

Aux grands maux, les petits remèdes : le locataire de Bercy préfère un plan de réduction de la dépense publique en décrétant 10 milliards d’euros de coupes budgétaires trouvées à la va-vite, dont 1 milliard - fait positif - chez les opérateurs de l'État.

Cette initiative va dans le bon sens, mais elle doit être jugée sur pièce, certains regrettant déjà des coupes dans les dépenses d’investissement qui, comme « MaPrimeRenov », soutenaient l’activité du bâtiment.

Bruno Le Maire confirme un probable projet de loi de finances rectificative à l’été, et la nécessité de trouver au moins 20 milliards d’euros d’économies supplémentaires en 2025.

Pour y parvenir, l’Etat pourrait tailler dans les 54 milliards d’euros que l’immigration coûte chaque année à la France, dans les 2 milliards consacrés à la prise en charge des mineurs isolés, dans le 1,2 milliard alloué à l’aide médicale d’Etat, ou encore les 30 milliards fraudés au titre des prestations sociales.

Pour le moment, il préfère rogner sur le remboursement des dépenses de santé, instaurer une participation forfaitaire des salariés au compte personnel de formation, durcir les conditions d’indemnisation de l’assurance chômage, gratter un « petit sou » aux milliardaires grâce à un nouvel impôt mondial…

Et de nouvelles surprises ne sont pas exclure : le gouvernement a récemment promis 400 millions aux agriculteurs, 500 millions à l’hôpital, et 3 milliards pour l’Ukraine sans préciser d’où jaillira cet argent magique.

Publié le jeudi, 07 mars 2024

20 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Douillard mercredi, 03 avril 2024 Posté par Douillard

    Economies :
    Diminuer de 50% le budget du ministère de la culture, et d'autres à supprimer !
    Contrôler et diminuer les subventions aux associations d'aide aux migrants ( dont certaines sont du bidon
    et où les dirigeants se gavent)
    Diminuer drastiquement le nombre de fonctionnaires, et mieux payer les 30% qui travaillent très bien.
    Réduire le train de vie de l'état, à tous les niveaux.
    L'amende pour consommation de drogues : de 200€, passer à 2000€
    Faire payer 15 à 20€ jour, les prisonniers.
    Lutter vraiment contre toutes les fraudes, et pas seulement avec des beaux discours
    ETC.................................

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire fabou dimanche, 31 mars 2024 Posté par fabou

    La première mesure à prendre serait de revoir totalement le train de vie dispendieux de l'état. Ces gens nous coûtent une fortune, ils sont totalement entretenus, c'est pire que l'ancien régime, les nobles avaient au moins cette excuse, ils étaient nobles ! Nos politiques oublient qu'ils sont des gens du gens du peuple, comme tous les Français.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire KRATTINGER vendredi, 29 mars 2024 Posté par KRATTINGER

    M Lemaire a annoncé ruiner l'économie Russe sans méme savoir que Poutine l'avait devancé en sortant du systéme SWIFT .Alors que l'inflation était annoncée depuis un moment ,il a été surpris par celle ci car il ne pouvait pas prévoir!
    Son mentor vendait les entreprises françaises chez Rotchild , comme il laisse faire depuis avec Alsthom par exemple .
    Résultat du quoique il NOUS en coûte: appauvrissement d'une partie de la population , perte de la souveraineté nationale , priorité des ďépenses pour l'Europe dont Macron se voit le conducatore et l'Ukraine .
    Le monde à l'envers....

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Copp vendredi, 29 mars 2024 Posté par Copp

    Quel gaspi avec ce gouvernement macroniste. Ce gouvernement s'est augmenté de 300 €
    pour les députés et 700 € pour les sénateurs/mois. Alors que leurs indemnités sont d'environ de 7000 € sans compter les diverses prestations qu'ils reçoivent par mois. Et nous, les retraités ont été augmentés seulement de 5,3% qui ont fondu dans les augmentations de mutuelles santé ( remboursement de 60% au lieu de 70% soins dentaires par la sécurité sociale), taxes d'énergie, mutuelles habitations, alimentaires etc...... M. MACRON est Louis XIV au temps moderne accompagné de ses seigneurs . Et nous, le peuple, nous représentons les Etats généraux (paysans, commerçants et en général le peuple qui devaient payer les impôts, sauf les nobles et les bourgeois.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Coyessart vendredi, 29 mars 2024 Posté par Coyessart

    Moins de Sénateurs et leurs trains de vie des plus désuets !
    Mettre le ratio de l'Allemagne et tout ira mieux !

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire pasquini vendredi, 29 mars 2024 Posté par pasquini

    plutôt que tenir des propos sans aucun effet sur la situation même si ils sont pertinents et que les partage totalement , il vaudrait mieux convaincre tout le monde de la nécessité d'une destitution , avec dissolution de cette chambre inféodée à la macronie ! je dis bien essayer de convaincre du bien fondé de cette destitution .

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire BULLOT ALAIN vendredi, 29 mars 2024 Posté par BULLOT ALAIN

    Quelles actions Contribuables compte mettre en oeuvre pour faire éclater ce scandale de façon objective , comme par exemple faire ressortir que l'on augmente toujours globalement le nombre de fonctionnaires dans le pays qui en compte déjà le plus ....

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Perrier-Cornet isabelle vendredi, 29 mars 2024 Posté par Perrier-Cornet isabelle

    Il est grand temps que l’état fasses des économies
    En n’en peux plus de payer des impôts

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire Noel vendredi, 29 mars 2024 Posté par Noel

    Pouvez-vous donner plus d’informations crédibles sur les 54 milliards concernant l’immigration. Merci

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire ho vendredi, 29 mars 2024 Posté par ho

    pour économiser de l'argent d'état ,pourquoi ne pas rogner sur leur train de vie ,,,ILS DOIVENT PAYER LEUR LOGEMENT ? LEUR VOITURE ? ESSENCE ,HABILEMENT; COMME TOUT LE MONDE : COMME NOUS

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Votre adresse email ne sera pas affichée sur notre site Internet.